La Compagnie des Femmes
au service des médecines douces
Devis GRATUIT
Devis GRATUIT

La sophrologie

Fondée à Madrid en 1960 par Alfonso Caycedo, un neuropsychiatre nourri d'hypnose et de pensée orientale (yoga, zen), la sophrologie est destinée à l'origine aux psychotiques. Pour les soigner, il s'est interrogé sur l'existence possible d'un état de conscience harmonieux, ni pathologique, ni ordinaire, dit "sophronique", qu'il serait possible de conquérir.

La sophrologie
SOMMAIRE

Origine

Fondée à Madrid en 1960 par Alfonso Caycedo, un neuropsychiatre nourri d'hypnose et de pensée orientale (yoga, zen), la sophrologie est destinée à l'origine aux psychotiques. Pour les soigner, il s'est interrogé sur l'existence possible d'un état de conscience harmonieux, ni pathologique, ni ordinaire, dit "sophronique", qu'il serait possible de conquérir. Afin de le transformer en ressource. Une fois cette découverte faite, les émules de Caycedo l’ont aidé à étendre ses découvertes au domaine social. La première école française et européenne fut créée à Paris en 1971 par le Dr Jean-Pierre Hubert qui favorise le rapprochement entre psychanalyse et sophrologie. Le Dr Raymond Abrezol le rejoint, élargissant ses applications au domaine du sport et de l'entreprise. Jacques Donnars, médecin somaticien, approfondit l'aspect corporel de la méthode.

Principe

La sophrologie (du grec sôs, "harmonie", et "phren "esprit" est une méthode d'investigation et d'harmonisation par des états modifiés de conscience. La sophrologie d'inspiration caycédienne repose essentiellement sur la relaxation dynamique destinée à induire un état de détente physique et psychique. En complément, des suggestions ont pour objectif de transformer les angoisses en pensées positives pour mieux utiliser nos potentiels. Au final, il s'agit de développer une vision plus objective de la réalité, et donc d'efficacité dans l'action. Cette technique, dite "recouvrante" (sans allusion au négatif, ni au passé) est efficace pour un effet immédiat. En sophro-analyse , le patient est amené à verbaliser, toujours dans cet état particulier dit "sophronique". Utilisant la détente corporelle pour laisser remonter l'émotion et évacuer le vécu négatif, douloureux.

En pratique

Une séance de sophrologie se déroule en trois temps. Elle débute par un court dialogue, qui cède vite la place à la pratique.

- La relaxation "dynamique" : assis à côté de son patient, le sophrologue induit un état dit "sophronique" pour amener son patient dans une profonde détente corporelle. Il utilise des exercices de respiration ou bien des phrases du type "votre main est lourde" qui vont couvrir l'ensemble du corps.

- L'activation : en cas de douleur (mal de dos, migraine...), le thérapeute peut utiliser la pratique dite de substitution. Elle consiste à remplacer la sensation négative par une autre de bien-être. Le cerveau enregistre alors un nouveau programme : douleur/bien-être/soulagement. La technique de visualisation est plus indiquée pour dépasser une difficulté ponctuelle (trac de l'examen) ou de type phobique (ascenseur ou foule). Il s’agit de visualiser son objectif, concevoir des affirmations positives, explorer son intériorité. L'état de relaxation favorise le travail sur les mots et les images qui émergent. 

-La discussion : une fois revenu à la conscience, le patient est amené à verbaliser sur les sensations rencontrées pendant la séance.

Une séance dure en moyenne une heure. Il faut compter environ 5 à 20 séances pour dépasser une difficulté de type insomnie ou trac, à raison d'une par semaine. En revanche pour un travail de fond en sophro-analyse, 2 à 3 ans sont nécessaires. Il existe également des sessions de groupe qui sont davantage axées sur le bien-être par la relaxation. Il est raisonnable de payer entre 50 et 70 €, la séance, d'une heure environ, en individuel.

Les bienfaits

La sophrologie convient à tout âge. L'une de ses principales indications est la gestion du stress. Elle aide à trouver un mieux-être, prévient du surmenage et supprime des maux tels que l'insomnie, migraines, ou la spasmophilie. Les résultats sont probants également pour la timidité, le manque de confiance en soi, et les troubles de l'image de soi (comportements alimentaires anarchiques, problèmes de poids) sans doute grâce à cette réduction du discours d'autodépréciation. En cas de dépression, il vaut mieux faire appel à la sophro-analyse, qui apporte un complément psy, à l'état de détente. Seules contre-indications : la schizophrénie et la psychose.

 

L'offre Cajolia, de la Compagnie des Femmes, rembourse les consultations chez le sophrologue jusqu’à 25 € par séance et jusqu'à 12 séances par an. 

Partagez cet article
Share on Google+
Facebook share
Fédération française de sophrologie
DEVIS
DEVIS Cajolia
GRATUIT, sans engagement

Mlle Mme M.



j'accepte de recevoir des offres de La Compagnie des Femmes
DEVIS GRATUIT
Cajolia 1
57.78 euro
Emilie, 83140

Mutuelle Santé >>
parrainage